BO du Blog

vendredi 20 novembre 2009

Kill santa



Chaque année, c'est pareil, Noël revient et le stress monte chez moi. Pas comme chez certains à cause des fêtes familiales mais des cadeaux. Trouver des cadeaux pour tout le monde, faire les magasins bondés comme des métros aux heures de pointe. L'horreur. Immanquablement, je procrastine et me retrouve la veille à acheter n'importe quoi. En fait, j'ai envie d'offrir le truc parfait. Sauf que parfait pour tout le monde tous les ans c'est pas possible. Il faudrait arrêter ce truc ... Juste s'offrir des trucs quand on a la bonne idée, qu'on soit à Noël ou à la Saint Glin-Glin !
Un sondage publié en 2005 par CSA montrait que Noël restait une fête religieuse pour seulement 26% des français et que c'était une fête trop commerciale pour 90% des sondés (il ne tient qu'à eux de changer cet état de fait ...).
Le problème de l'application, c'est le même que pour le désarmement nucléaire : le soupçon. OK, je ne fais plus de cadeaux. Mais si tata Berthe change d'avis en douce et m'offre quand même un truc ? J'aurai l'air d'un enfoiré ... La même chose que le nucléaire vous dis-je. Le Pakistan se passerait bien de la bombe mais bon, les Indiens vont garder une ou deux têtes en douce pointées sur Islamabad donc ils vont eux aussi en garder quelques-unes ... allez une ou deux pour New Dehly et une ou deux pour Bombay.
Bref, KILL SANTA ! Et le rêve qui brille dans les yeux des petits nenfants me direz-vous ? Bah, disons que comme ça, c'est le premier gros mensonge qu'on peut leur fourguer en toute bonne conscience ... KILL SANTA ! KILL KILL KILL !

8 commentaires:

  1. Clair, les fêtes de noël c'est souvent une galère...

    RépondreSupprimer
  2. Comme le révèle le sondage: tout le monde pense pareil mais tout le monde accepte la situation et se lance désespéremment à la conquête des cadeaux. Cependant à faire les choses à contre-coeur, on devient aigri voire un tantinet agressif. D'où la disparition de ce que les idéalistes appelleront "l'esprit de Noël" et vive les concert de klaxon, les incivilités à répétition et les bousculades dans les rayons. Cette année, j'échapperai enfin à tout cela et sans regret! L'expatriation a du bon!

    RépondreSupprimer
  3. Calie : j'avais jamais envisagé l'expat sous cet angle ! Tu n'envoies pas de cadeaux à la famille ? Ou es-tu ?

    RépondreSupprimer
  4. Mountain View. Calie = Valérie. ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ah c'est toi la visiteuse de la Silicon Valley (je regarde avec Google Analytics)

    RépondreSupprimer
  6. Et si le cadeau "parfait", c'était simplement celui qui fait plaisir à l'autre, et pas à soi. Celui qu'on a noté il y a quelques mois, au détour d'une conversation anodine sur tout autre chose, d'un "ça c'est un truc qui me plairait !" ou d'un "il faudrait que je trouve...". Et si plutôt que de s'y prendre à la dernière minute, on tentait de puiser l'inspiration tout le reste de l'année ?

    RépondreSupprimer
  7. @K : oui ce serait assez l'idéal ... problème étant que je suis très peu observateur, pas assez attentif aux autres pour noter les appels du pied volontaires ou pas et assez procrastinateur ...
    Et puis, pendant l'année, il y a les anniversaires !

    RépondreSupprimer
  8. Bon, je tentais juste de te donner un peu l'esprit de Noël...
    Jingle Bell, merde !

    RépondreSupprimer