BO du Blog

lundi 16 novembre 2009

La Delorean théorique ...


Einstein/Gödel : Quand deux génies refont le monde
de Palle Yourgrau, Christian Jeanmougin (Traduction), Thibault Damour (Préface)
Il est inutile de présenter Einstein bien qu'il serait parfois utile de pouvoir remettre en avant le génie de l'homme par rapport à la célèbre (et oh combien réductrice) photo du savant qui tire la langue ... Au-delà de ses apports à la science (théorie de la relativité restreinte puis globale), immenses, il y a là un homme qui est dans le prolongement des scientifiques des siècles passés : un découvreur, un homme de 'technique' certes mais aussi un homme philosophe, qui réfléchit à l'implication profonde de ses découvertes. En l'occurrence, le temps pour Einstein.
Gödel est nettement moins connu mais fut aussi un grand scientifique de son temps. C'est un mathématicien et surtout logicien auteur du célèbre théorème d'Incomplétude qui porte son nom (qui énonce qu'une théorie suffisante pour faire de l'arithmétique est nécessairement incomplète, au sens où il existe dans cette théorie des énoncés qui ne sont pas démontrables et dont la négation n'est pas non plus démontrable : c'est-à-dire qu'il existe des énoncés que l'on ne pourra jamais déterminer tant que l'on reste dans le cadre de la théorie).
Gödel a été contemporain de Einstein même si 27 ans plus jeune. Il partage avec Einstein le fait de venir d'Allemagne/Autriche et d'avoir fui devant la montée du nazisme vers les USA. Ainsi, ils se sont retrouvés tous deux à officier à l'université de Princeton. Einstein avait ses plus belles années de découvertes derrière lui et il en était conscient. Il allait au bureau tous les jours "juste pour le plaisir de faire le trajet avec Gödel" (sic). Ainsi sont consignés dans ce livre les échanges dérivés de leur amitié de 1942 à 1955, comme des carnets de deux potes refaisant le monde. Et ils l'on refait, le Monde, à leur façon .... discutant inlassablement des conséquences des découvertes d'Einstein (et de Gödel) et notamment sur ce qu'est la nature du temps ...
Gödel poussa même jusqu'à travailler sur les résultat d'Einstein. Il en résulta ce que l'on nomme les "Univers de Gödel", des cas théoriques ... de possibilité de voyage dans le temps (certes pas aussi simple que la DeLorean d'un certain film ....). On est pris de vertige face aux possibilités ouvertes par les deux hommes, par les implications incroyables de leurs discussions de promenade, et par le génie pur de ces deux hommes.
Un livre passionnant, assez ardu toutefois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire