BO du Blog

mercredi 25 novembre 2009

La roumaine

Note préliminaire à l'attention de mes amis lecteurs roumains (sisi il y en a selon Google Analytics) : je n'ai rien contre les roumains, au contraire ! Bien que j'ai eu l'occasion de visiter le pays en 1990, me laissant une impression hautement déprimante. J'étais jeune, je venais d'un pays riche et libre et j'arrivais dans l'immédiat-après-Nicolae Ceauşescu.


Ceci étant dit, je suis retourné à la salle de gym. Je réapprends peu à peu à transpirer. Quand je pense qu'il y a 2 ans, je pouvais enchaîner 15 kils en courant le matin et un tennis l'aprem, c'est à pleurer. Le peu d'efforts que je fais me marque incroyablement. Enfin bon ...
Comme je l'ai dit dans un autre post, je me suis assigné la tâche d'être le Levi-Strauss de la salle de gym.
J'ai retrouvé l'alcoolo. C'est un peu salaud de l'appeler comme ça mais le visage ne trompe pas. Le gars a l'air assidu. On sent que son toubib a du lui dire : "mon gars, tu continues comme ça, 2 paquets de Gauloise et 5 ricards par jour, et t'es mort dans 5 ans". Du coup, il s'accroche, chapeau.
Et puis, il y a La roumaine. Une fille avec des cheveux blonds raides, assez plate (seins et fesses), qui passe son temps sur le tapis de course. Pourquoi la roumaine ? Ben je trouve qu'elle a un look d'athlète roumaine coureuse de 5.000m ... Elle reste au moins une heure sur le tapis de course à chaque fois, même allure, rien ne bouge, à l'aise, gros rythme, même pas de MP3 (hallucinant car courir sur un tapis, c'est ch...). Imperturbable. Elle doit quand même être connue à force alors, de temps en temps, elle salue quelqu'un sans arrêter le balancement hypnotique de ses bras rachitiques (un des effets de la course à pied ...). J'ai envie de lui dire : mais qu'est-ce que tu fais là ? Il fait 15°C dehors, il fait beau, il y a des super sentiers dans le coin, sors, va courir dehors mais non, elle reste scotchée là. Un mystère, la roumaine. Je devrais lui parler un jour ...

2 commentaires:

  1. Et elle était encore là today. Même endroit, même heure, même tapis de course, même tête, même allure.
    J'ai couru à côté d'elle. Ca faisait 1h15 qu'elle courait !! 8.5 km/h (ça paraît pas beaucoup mais les vitesses sur tapis sont hyper sous-évaluées par rapport à la réalité).
    Qui sait ? La prochaine fois, j'oserai peut-être l'aborder ?

    RépondreSupprimer