BO du Blog

samedi 28 novembre 2009

Secrets d'états et théorie du complot à la française

Les américains sont très forts : ils nous exportent leurs films, leur musique, leurs séries, une partie de leur mode de vie, une partie de leurs habitudes alimentaires mais aussi ... leurs secrets d'Etat et les théories du complot qui y sont associées et dont ils sont pathologiquement friants. Ainsi, des histoires telles que le meurtre de JFK, de son frère, de Marylin, le Watergate (qui est le fameux Deep Throat ?), le 9/11, ont passionnées et passionnent encore des millions de gens à travers le monde entier. Peu de nations rivalisent. Les russes de temps en temps (Tchernobyl, le Koursk). Quant à la France, calme plat !
J'ai regardé l'autre soir l'excellent émission C'est dans l'Air dont vous pouvez retrouver l'intégrale ici. Et j'ai réalisé que nous avions un sacré paquet d'histoires nous aussi. Il était question dans l'émission du Bugaled Breizh, ce chalutier qui a sombré il y a 6 ans, probablement coulé par un sous-marin (français ? anglais ? autre OTAN ? hollandais ? russe ? américain) mais aussi d'une histoire dont j'ignorais tout et qui ressemble à s'y méprendre à l'histoire du vol TWA 800. Le 17/07/1996, un Boeing 747 de la TWA disparaît soudainement des écrans radars au large de Long Island. 230 morts. Une enquête-marathon de 4 ans qui passionne le monde entier, de multiples hypothèses (auto-inflammation des vapeurs de carburant, court-circuit dans le réservoir principal, ...) mais aussi que l'avion ait été détruit par erreur par un missile d'un destroyer américain qui croisait dans la zone. Hypothèse qui sembleécartée suite à la déclassification de documents secret défense de la Navy.
Or j'ai découvert qu'une affaire très similaire à eu lieu en France si ce n'est qu'elle est méconnue (par moi en tout cas !). Le 11 septembre (sale date) 1968, une Caravelle d'Air France avec 95 personnes à bord, assurant la liaison Ajaccio-Nice s'écrase en approche finale au large du Cap d'Antibes après que le pilote ait signalé un feu d'origine inconnue. Pas de survivants. Aucune conclusion formelle sur la cause. Or, il semble que la marine française faisait des ... tests de missile dans la zone ! Egalement que la recherche des débris a volontairement été bâclée ce qui n'a pas permis de remonter les réacteurs, notamment celui qui a pris feu, ni les boîtes noires. Les carnets de bord des militaires ont été détériorés ... Des familles se battent encore pour connaître la vérité (réponse de MAM quand elle était à la Défense : "Le secret défense ne vous a jamais été opposé mais, pour la manifestation de la vérité, je suis prêt à le lever". Laspus révélateur ?
Bref, nous aussi, on a des bonnes histoires à haut potentiel.
Sans compter l'affaire Boulin qui ressort ces derniers jours. Là encore, du lourd. Pensez donc, un ministre en exercice de la République qui meurt en exercice, et pas de maladie. Pas banal. Surtout noyé dans 50 cms d'eau ... Tout l'enquête est émaillée de bizarreries et de manques qui laissent pour le moins place au doute.
On pourrait ajouter le suicide de De Grossouvre, l"homme de l'ombre" de Mitterand, dans son bureau de l'Elysée (avec l'aide d'une main "amie" ? lui permettant de soulager sa conscience et de partir avec ses secrets ?) ou encore de Beregovoy. Je n'irai pas jusqu'à exhumer la piste des espions anglais dans l'affaire Dominici, il y a prescription !
Conclusion : comme dans beaucoup de domaines, on a un très riche matériau, mais on le vend peu chez nous et pas du tout à l'export, on préfère l'américain.
Sont forts ces ricains !

5 commentaires:

  1. Sur ce thème tu as aussi la théorie sur le détournement des indemnités de la guerre du Golfe attribuées à la France par Miterrand...

    RépondreSupprimer
  2. On pourrait aussi rajouter AZF, explosion mystérieuse, mais aussi groupe terroriste tout aussi atypique...

    RépondreSupprimer
  3. ah oui j'avais oublié AZF
    Bon d'après le procès, la société a bien merdé mais pas assez de preuves ...
    Pour le groupe, oui, mystère ... ils n'ont jamais été chopés si ?

    RépondreSupprimer