BO du Blog

mercredi 23 décembre 2009

Le prix de la déclaration-à-2-balles-2009

Oui vous savez les déclarations qui n'ont absolument intérêt.
Les micros tendus vers des types qui ont autant à raconter que moi sur l'usage de Twitter par les manchots de l'Antarctique (ou de l'Arctique ? les 2 ?).
"Euhhh c'était un match de football. On était à 11 contre 11. On a joué au ballon. Euuh".
Bon le prix 2009 de la déclaration-à-2-balles-pour-ne-rien-dire revient à ... (roulement de tambour) ... la GENDARMERIE NATIONALE.

Un touriste marseillais de 24 ans a été retrouvé mort dans la neige à quelques mètres du centre de la station de Vars, (Hautes-Alpes) après une soirée passée en boîte de nuit. L'homme, qui a été retrouvé en tee-shirt au bord d'une route, dimanche par les secouristes, est décédé d'hypothermie, selon la même source.
"Nous avons de fortes présomptions de croire qu'il était alcoolisé", a ajouté la gendarmerie.

Gageons que la gendarmerie a du, avant cette déclaration, enquêter dur pour éliminer des pistes ultra-plausibles telles que :

- le touriste en question, ayant carburé à la menthe-à-l'eau toute la soirée, dansant en T-Shirt sur la piste au son de David Guetta, arrive enfin à pêcho. La fille lui donne l'adresse du clapier qu'elle loue dans le centre de la station en lui précisant d'une voix suave qu'il la rejoigne dans trente minutes, "elle sera prête". Le pauvre, fou de désir, en oublie son pull dans la boîte ainsi que sa veste et ses clefs de bagnole. Aveuglé par la perspective d'une nuit de folie, il part à pied, en T-Shirt et meurt d'hypothermie
- eh cong c'est une blague de ses potes. C'était le capitaine de soirée (celui qui boit pas). Les autres, cong, y ont tourné au Pastaga et se sont tirés avec la bagnole et son pull et sa veste, cong. Trop drôle, cong
- C'est la faute du videur. Le jeune gars avait du laisser au vestiaire (cling 10 euros) son pull et sa veste (avec les clefs de voiture). Il veut fumer une clope mais c'est interdit. Il sort en T-Shirt, fume sa cigarette à la vitesse de 2 taf/secondes (le frrrrrroid). Là, il veut rerentrer mais son tatoutage sur la main gauche s'est effacé donc le videur refuse ("de toute façon, tout sortie est définitive"). Il implore le videur mais ce dernier reste inflexible : le mec sent même pas l'alcool, aucune chance qu'il ait été à l'intérieur de la boîte. Plus qu'à rentrer à pinces en T-Shirt ...

Le jeune homme, qui avait passé la soirée avec des amis, a quitté l'établissement vers 03H00 "sans prévenir personne", selon la gendarmerie ....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire