BO du Blog

samedi 12 décembre 2009

Oh Darling Darling Darling ...

Les Anglais ont tiré les premiers ! La libérale Albion taxe les traders. Remous à la City. Bon, il s'agit d'un nouveau concept : la LDD (Loi à Durée Limitée) qui ne sera en effet que jusqu'à avril 2010 et qui comprend quelques autres volets tel la baisse du salaire des hauts fonctionnaires. Tout cela sent son populisme de bon aloi. "Le peuple n'est content, Sir, ils réclament des réformes !" "Jetons leur quelques boucs-émissaires en pâture, à ces gueux, ils se calmeront jusqu'à la prochaine crise !".
De toute façon, on voit mal les traders faire grève ou déclencher une guerre civile ... (pas pratique, les barricades en Weston, ça bousille le cuir).
J'ai déjà dit dans un post sur ce blog que j'étais contre surtaxer les traders mais pour une réforme en profondeur du système. Surtout, l'idée d'une taxe spéciale à la fin de l'année me semble une bien mauvaise idée de la fiscalité puisque cela revient à changer les règles du jeu juste avant la fin de la partie. Cela ressemble aux caprices de nos moyennâgeux rois qui cherchaient qui spolier pour boucler leurs fins de mois (la réponse était soit les paysans soit les juifs, ils n'avaient pas encore de traders). Nous avons eu la même tentation en France il y a peu. Total faut 14 Milliards de bénéf ? Créons une super-taxe spéciale !
Attention, ici, un argument-massue apparaît : l'Etat anglais a massivement aidé les banques, alors ... Dans ce cas, pourquoi, ici en France, ne pas taxer les salaires des labos pharmaceutiques (les pré-commandes de la grippe A peuvent s'assimiler à une aide de l'Etat !) ou encore taxer les joueurs de foot. Ma bonne ville de Lyon met gratuitement à disposition le stade de Gerland pour l'OL afin que puisse s'ébattre en toute liberté dans l'herbe fraîche Lissandro Lopez, émargeant à 400.000 euros par mois ... ça vaut bien une petite surtaxe, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire