BO du Blog

mercredi 27 janvier 2010

Arrêtez de déprimer nos enfants !


Alors comme ça, le chômage va être supprimé des cours d'éco de seconde ? Voilà une décision que je soutiens à 100%. Non, il faut savoir ce qu'on veut. On nous rebat les oreilles à longueur d'année que les français sont les champions du monde de la consommation d'anti-dépresseurs et d'anxyolitiques. Mais c'est n-o-r-m-a-l ! On nous pourrit nos ados dans la fleur de l'âge. A 15 ans, on bâtifole, on surboumise, on s'intéresse aux dessous des jeunes filles en fleurs, c'est le temps de l'innocence. C'est bien trop tôt pour le chômage ... C'est comme si on faisait regarder un porno à un gamin de 8 ans. Trop tôt, perte de l'innoncence, dysfonctionnements cognitifs, cachetons ... Le chômage, c'est comme le sexe, ils auront bien le temps de le découvrir tout seul enfin ...
D'ailleurs, le gouvernement a bien pris conscience de tout cela en supprimant l'histoire de la terminale S. Mais je ne comprends pas cette frilosité : c'est dans tout le lycée et dans toutes les filières qu'il faut supprimer l'histoire. C'est terriblement anxyogène comme matière ... massacres, guerres, génocides ... une ado qui s'identifie à Anne Franck, c'est 1 chance sur 10 de se taper une boulimie
Et la géo ? Les ados ne rêvent que de leur première bagnole. On leur offre même leur permis s'ils viennent en cours. Et vous allez leur dire que il n'y a bientôt plus depétrole ? Non, contentons nous de leur montrer les belles images que la Terre a à nous offrir : vertes prairies, immaculées montagnes, déserts ambrés ondoyant sous le soleil, façon screen saver Windows. Si on commence à les plomber avec Haïti et le Bangladesh, on n'en sort pas ...

Et ça touche toutes les matières : les sciences nat' par exemple. Qu'on leur parle de la reproduction, du plaisir charnel, de la pâmoison, OUI. Cela ne peut que contribuer à élever le taux de natalité et financer les retraites. Mais la ménopause ? Une ado de 17 ans à qui on parle de la ménopause va se dire qu'elle n'a plus que 25 ans pour se reproduire ... et encore, avec la fertilité du sperme qui décroît, ça risque d'être bien moins. Résultat : stress, angoisse, dépression, consommation de psychotropes, trou de la sécu, diminution de l'envoi de SMS et de téléchargement de sonneries de Lady Gaga, dépression économique

En français aussi, il y a de la réforme à faire. Franchement, Emma Bovary ... l'ennui d'une femme mariée en province. C'est plombant ! Ressortez la Comédie Humaine et les Rougon-Macquart tant que vous y êtes ! Primo Levi ! Ah les générations de dépressifs qu'on nous prépare ...

Et la philo ? Non seulement ça ne sert à rien en entreprise mais en plus ça va encombrer le cerveau des ados avec des questions sans fin. Matière parasite à supprimer au plus vite.
Même les maths sont à revoir. Trop rigide, pas assez ouvert au volontarisme prôné par nos édiles.

Et avec tout ce temps libéré, on va pouvoir enfin ouvrir nos enfants aux saines valeurs de l'Identité Nationale, à l'histoire des grands hommes (Charles Pasqua par exemple - quelle carrière !), aux grands textes (les lyrics de la First Lady). Le champ des possibles est infini. Mais si vous voulez sauver la sécu, épargnez nos enfants !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire