BO du Blog

vendredi 22 janvier 2010

Extension du domaine de la pute ...

Quel titre ! Kolossal jeu de mots ...
Notre maire semble avoir trouvé un nouveau jeu. Il s'agit de jouer aux échecs avec des camionnettes. Je déplace mes camionnettes en C3/D5 sur le plan de Lyon. Touché !
En fait, particularisme local ou pas, nos péripatéticiennes officient en camionnettes. C'est vrai que Lyon peut être une ville froide et humide. Si bien qu'il y a pu avoir jusqu'à ... 170 camionnettes dans le quartier de Perrache ! Impressionnant ...
Problème : la prostitution est tolérée dans notre pays .. seul le racolage (actif ou passif) est interdit. Mais attendre le client dans une camionnette, ça n'est pas interdit.
Qu'à cela ne tienne, notre maire prend des arrêtés ... anti-camionnettes. Pas de bol pour les artisans qui habitent dans le coin. Le problème, c'est que les camionnettes se déplacent (elles ont des roues, ça aide !) ... et vont un peu plus loin. Et il faut refaire un arrêté ... et encore ... et encore.
A quand la réouverture des bordels, bordel ?
Tout ça est vrai : la preuve !

4 commentaires:

  1. Déjà rien que le titre sent le racolage....

    ça se confirme dans le contenu, tout est bon pour appater le chaland et affoler les moteurs de recherche. La prochaine livraison de mots clefs va être sulfureuse....

    RépondreSupprimer
  2. je résiste difficilement à un bon jeu de mots foireux ... surtout avec le titre du livre qui figure tout en haut de mon panthéon littéraire !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai habité un an rue Valfenière (il y a longtemps). Dans l'immeuble, des prostituées classiques avec chambre qui attendaient le client dans la rue. Je rends un hommage rétrospectif à ces dames pour les services rendus à la nation !

    RépondreSupprimer