BO du Blog

mercredi 20 janvier 2010

Shame on musik

Il est évident qu'il y a un gap entre nos VRAIS choix en matière de films, musiques, TVs, livres (quoiqu'à une moindre échelle) et ce qu'on veut bien en déclarer. Il n'y a qu'à voir les sondages. A les en croire, les français ont les yeux rivés à ARTE. C'est bien simple, ils sont accros à cette chaîne. C'en est même inquiétant ... heureusement que, de temps en temps, ils zappent sur France 5 pour se relaxer.

On a tous des goûts de chiotte que l'on a du mal à assumer. Perso, côté bouquins ou films ça va. J'ai bien quelques casseroles côté films mais rien de bien méchant. Quelques retours d'adolescence (je me laisse encore regarder Risky Business quand il est rediffusé et je rematerai bien Breakfast Club bien que je redoute que ça ait veilli) mais sinon rien de bien méchant. Ah oui, aussi Point Break Extreme Limite mais je n'en ai pas vraiment honte.

Côté musique par contre, là il y a de la casserole. Je dois avouer qu'il y a quand même quelques belles daubes que je suis encore capable de ré-écouter. Bon, pas en boucle mais enfin une fois de temps en temps, je ne dis pas. En plus, Emule ou autres Bittorrent sont de fantastiques machines à retrouver des vieilleries qui auraient sinon glissées dans l'oubli. Alors pourquoi cette relative appétence pour de vieilles scies ? Je ne sais pas. Il y a le côté madeleine évidemment ... Et puis peut-être ai-je des goûts de chiotte ... je n'aime pas le champagne, je dédaigne la bière d'abbaye et j'aime la Kro. Par exemple.

Une des vieilleries que je supporte pas mal (à condition de ne pas l'écouter tous les jours) est Toute première fois de Jeanne Mas. Certes le refrain est assez affreux mais les couplets dégagent une sensualité doublée d'une angoisse adolescente qui doit certainement faire tilt avec l'époque où c'est sorti. Mais enfin m'identifier avec les paroles de Roberto Mussumara (le pygmalion de Jeanne) fait assez froid dans le dos. Je me rappelle une honte pas si lointaine. J'avais dans ma voiture une clef USB 2Mo sur l'autoradio contenant environ 1.000 morceaux downloadés de façon aléatoire depuis mon ordinateur. La lecture devait également être calée sur Random, ceci étant mon habitude (en fait, les boutons sont flingués car je laisse sur Random et j'appuie consulvisement sur Next jusqu'à tomber sur LE morceau que j'ai envie d'écouter - ceci dit, c'est tellement compulsif que souvent, j'ai appuyé sur Next alors même que le morceau m'allait ... et en mode Random, on ne peut pas faire marche arrière). Bref, je prête la voiture pour la nuit à mon boss (bon, c'était une voiture de société alors je pouvais difficilement lui refuser ... mais j'aurai accepté même avec ma propre voiture). Et le lendemain, quand il me repasse les clefs, il me dit, avec un sourire non dissimulé : "dis donc, t'écoutes de sacrés vieux machins". Il était tombé sur Jeanne Mas. J'ai du rougir jusqu'à la racine des cheveux et j'ai bredouillé comme un naze. La honte ... Busted !

Mon secret inavouable du moment, je vous le livre ce matin. Gratuit, cadeau, c'est les soldes, dernière démarque, tout doit disparaître. En fait, j'avais ce truc vaguement en tête depuis des années. Une chanson bien variétoche sur le triolisme ... Impossible de mettre la main dessus. J'avais googlisé avec ce qui me restait des paroles, m'était creusé la tête, jamais entendu à la radio. Et là, un éclair, un ange m'a touché, et je l'ai retrouvé sur YouTube. Et j'ai été jusqu'à récupérer un freeware qui permet de pomper une chanson sur Youtube et la mettre en MP3.

Allez, je partage avec vous ... Attention, un, deux, trois, DAUBE !
Et vous, c'est quoi vos inavouables tubes de l'été ?

3 commentaires:

  1. Whaou...le coup du micro sur la plage, le petit mouvement d'épaule...et surtout les paroles...là je dis THE grande classe :-)

    RépondreSupprimer
  2. eheh
    ca semble être une capture d'une émission
    car juste à la fin on entend le présentateur
    style "40°C à l'ombre", un bon vieux truc estival de France 3 ...
    ouais le coup nu pied sur la plage et tout ...
    Imagine, elle a du faire la tournée de tous les Macumba de France et de Navarre avec ça pendant des années pour gagner sa croute
    Et vu les paroles et les mecs bien chauffés par les J&B/Coca, elle devrait raser les murs dans le parking jusqu'à sa bagnole
    Ahhhhh monde cruel du show-biz ...

    RépondreSupprimer
  3. ohoho
    Mate ça aussi : http://www.youtube.com/watch?v=UWSLZgLe2XQ&NR=1
    C'est inécoutable mais tout est là
    Le podium-de-la-plage
    Le trip chaudasse - clin d'oeil à la caméra
    Les 2 blacks à la choré

    RépondreSupprimer