BO du Blog

samedi 27 février 2010

Laurent Boyer : Vivement Dimanche


Laurent Boyer is back. And he's gonna kick some serious ass comme le montre la photo adjacente (oui moi aussi au début j'ai cru que c'était Gérard Darmon ...). On l'avait un peu oublié lui qui a fait les beaux jours de M6 pendant 20 ans avec Fréquenstar. Je pensais bêtement qu'il avait profité du passage de la soixantaine pour faire valoir ses droits à la retraite auprès de M6.

Que nenni ! Ca buzze un max autour de lui : nouveau concept, rumeur sur la reprise de Fréquenstar par François Pécheux. D'abord, c'est mal de dire ça pour la retraite. En effet, il n'aurait que 52 ans (bon, Wikipedia n'est pas toujours une source sure). En plus, il sort d'un lifting et d'une séance d'UV chez le chez le docteur Delajoux .. Impressionnant :


Il faut dire que Delajoux est super équipé. Il a une machine topissime : deux petits coups de bistouri habilement donnés à la base de l'oreille et on introduit les bouts de peau du visage dans une presse qui permet une traction jusqu'à trois tonnes ! Ensuite, on recolle le tout avec des rivets qui servent habituellement pour les ponts suspendus et on recolle des mèches importés d'Inde. Ni vu ni connu. Evidemment, la première utilisation que Delajoux s'est gentilment proposé de faire sur sa compagne herself (Adjani) a légèrement foiré ce qui a provoquée l'ire de celle-ci ... Pas de souci, Delajoux a appelé les techniciens qui sont venus directement de Bavière et Boyer a pu étrenner la machine full fonctionnelle. Evidemment, il est encore sous antalgiques pour baleine parce que trois tonnes de pression, ça picote un peu à la base du nez. Enfin, faut souffrir pour faire de la télé (et c'est même pas pour pecho ... sa femme a 11 ans de plus que lui ... ppffff la tehon ...).

Trèves de conneries. Qui n'a jamais regardé Fréquenstar ? Ah madeleine de notre (enfin la mienne en tout cas) insouciante jeunesse ... Notre Lolo à tu et à toi avec toutes les stars, faisant super bien semblant qu'ils soient potes depuis leur douze ans, les tutoyant tel Nicolas S. au salon de l'Agriculture, leur posant des questions méga intimes, se roulant dans l'herbe fraîche avec.

Le tout en portant des chemises totalement improbables, les cheveux décolorés, arborant même parfois la fameuse coupe à l'allemande (brosse et longs derrière). Un top gun, le Lolo, dans son style. Le roi de la maïeutique des stars.
Pour ceux qui auraient oublié, calez vous sur la minute 4'25 de cette vidéo, c'est du Schöpenhauer dans le texte. Boyer en reste comme deux ronds de flanc (Admirez le hum hum à 5'42").
Bon évidemment, il y a toujours des pisse-vinaigre pour battre froid au Lolo.

Par exemple, sur cette image, Torreton n'a pas l'air de super s'éclater. En même temps, il est chiant Torreton, il fait toujours la gueule ... C'est vrai que Lolo a un poil exagéré quand il lui a dit "Alors Fifi, la gamin de Claire, il a envie de se taper Béatrice Dalle ?". Ouais, pas très malin.
Rendons plutôt hommage à Lolo pour nous avoir fait découvrir le côté super-loquace et boute-en-train de JJG comme l'atteste ce transcript d'une émission de 2001 :

Laurent Boyer : Jean-Jacques Goldman, merci de nous recevoir pour la sortie du nouvel album…, nous recevoir chez toi ! Ça c'est rare !
Jean-Jacques Goldman : Oui.
Laurent Boyer : On est dans ta cuisine !
Jean-Jacques Goldman : C'est parce que j'avais la flemme d'aller ailleurs, c'est tout
Laurent Boyer : Tu vis entre le sud et Paris.
Jean-Jacques Goldman : Oui.
Laurent Boyer : C'est ça, mais une bonne partie de la vie ici quand même ! A Paris, où le dernier album a été, j'allais dire, un peu enregistré aussi quoi.
Jean-Jacques Goldman : Oui !


Quel déconneur, ce Jean-Jacques ...

Bon moi je dis, il lui faut un rôle à sa hauteur à Laurent Boyer. De la po-li-ti-que. Quoi, ça paraît con ? Ah parce que il y a 20 ans, quand vous matiez bêtement Champs-Elysée affalés sur le canapé familial, vous imaginiez que tout le gratin politique se presserait dans une de ses émissions ? Que le fils spirituel d'Alain-la-choucroute-Krivine se presserait là-bas ?

Il lui manquerait juste un petit coup de pouce. Faisons un peu de PAF-fiction. Michel Drucker, comme tous les dimanche matin, fait le tour de l'hippodrome de Longchamp en compagnie de son grand pote Nicolas S. de N.-B. (son nom est caché pour des raisons de sécurité). Nicolas S. de N.-B. est en train de raconter par le menu comment il avait pris son épouse debout dans le Transall alors qu'ils survolaient Haïti lorsque Michel choit sur le sol. Nicolas S. de N.-B. tente une réanimation maladroite, un bouche-à-bouche (qui sera abondamment repris en couverture de Closer : "Nicolas S. trompait Carla B. avec Michel D.") mais rien n'y fait. Michel D. est déclaré mort à l'heure où s'ouvre habituellement son mortifère rendez-vous dominical.

emergency crisis brainstorming au siège de France Télévisions avant que Patrice Duhamel ne prenne la décision qu'y s'impose. Appeler Laurent Boyer et faire un "Fréquenstar Politique".

Imaginez ça, ça aurait de la gueule.


Lolo et Dodo Galouzeau de Villepin sortant comme deux naïades de l'eau.
Boyer : alors Dodo, t'avais fait le marathon de l'Essonne en moins de 3h en 1980 (NDA : fait véridique). Je vois que t'as gardé la ligne ?
Dodo : Effectivement, dans l'intérêt du service de la République, j'effectue des séances d'abdominaux et des footings intenses, pas comme cette tafiole de Sarko
Boyer : ahaha c'est marrant, j'allais justement te parler de Sarko. Bon, entre toi et moi, t'as bien failli le baiser, hein ?


Ah, avec ça fini la langue de bois. On pourrait même faire une spéciale en direct du Château de Montretout avec Marine, son cher Papa et la petite dernière qui se lance en politique. 3 générations de fachos. En-dessous du portrait de Pierre Poujade

Boyer : alors, Mama, c'est là que ton papa se réunissait dans le salon, avec tous ses postes ? Brubru, l'autre brubru, Carlito qui venait de Lille, le couple Stirbois
Marine : ah ouais c'était chouette, on se marrait bien ... les histoires de l'OAS, les hauts-faits de la Gestapo, ... Carlito était très fort pour les blagues sur les juifs
Boyer : écoute, je vais faire un cadeau à ton papa. J'ai retrouvé un vieux copain à lui qu'il n'a pas vu depuis un bail. Ouais, Jean-Ma, j'ai retrouvé René, avec qui vous vous êtes bien marrés, vous et les Fellaghas (enfin surtout vous)


Ah, ce serait chouette ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire