BO du Blog

vendredi 5 février 2010

Saint-Valentin et cheveux gras


Par suite d'arrêt d'activité professionnelle, de rhube et de voiture épavisée, je sors assez peu dans la rue en ce moment. Je ne peux donc guère témoigner de la tournure des 4x3 en ce moment.
Par contre, sur le Net, c'est un envahissement mammaire tous azimuts (non pas Noël ... les élections s'approchent mais le moustachu de Bègles reste assez discret). Partout, des publicités de sous-vêtements féminins rivalisant de poitrines toujours plus grosses, rondes, aériennes, à la fois lourdes et défiant la gravité. Du soutif à armatures, sans armatures, push-up, dentelle, tulle, slip, caraco, porte-jaretelles. Il y en a plein l'écran (et je vous prie de croire que je ne visite que des sites biens sous tous rapports).
Car la Saint-Valentin arrive. Il s'agit donc de donner des idées au bovin mâle en mal de cadeau pour sa chère et tendre pour qui l'absence de présent signifierait la rupture ipso facto. On va donc présenter au-dit mâle un copieux échantillon de sous-vêtements affriolants sur des modèles au corps parfait mais malgré tout retouché, à lui de se les imaginer sur le corps de sa partenaire (pas de sexisme ici ... il en est de même pour nous avec les boxers sous-lignant d'impeccables et improbables carreaux de chocolats ...).
Est-ce que quelqu'un (Roselyne ?) a pensé aux conséquences sanitaires de cette débauche de lingerie ? On peut facilement imaginer que les mâles soumis à ce bombardement d'attributs sexuels secondaires féminins vont se mettre à sécréter de la testostérone comme des malades.
J'ai donc cherché pour vous, amis lecteurs, les conséquences de l'excès de testostérone. Ca fait peur :
Un excès de testostérone peut entraîner une musculature trop développée, une odeur virile, des cheveux gras, une agressivité plus marquée et un désir sexuel qui peut être gênant.

Moralité : mesdames, suite à ce déferlement publicitaire, vous risquez de voir débarquer votre homme vous balançant un cadeau à la tronche grâce à ses gros biceps puis il va chercher à vous sauter dessus sauvagement et vous allez passer un sale moment à renifler l'odeur aigre provenant de ses aisselles et être enduite de la graisse de sa tignasse lorsqu'il se frottera contre vous ...
Mesdames, une bonne Saint-Valentin à vous ...

1 commentaire:

  1. Si les biceps des hommes gonflaient aussi vite que les implants mammaires de ces mannequins retouchés, ça se saurait lol !!

    RépondreSupprimer