BO du Blog

vendredi 5 février 2010

Une mort utile


Une mort peut-elle être utile ? Oui, définitivement oui. Bon, pas toutes. Prenons l'exemple du jeune homme qui, l'autre jour, s'est suicidé en se jetant sous un métro. Pas franchement utile ... là où ça commence à être glauque, c'est qu'il a bien pris son élan pour être sur de ne pas rater son coup, foncé tête baissée ("t'auras l'air d'un coureur") et ... bousculé un autre type au passage qui a eu droit au même traitement : démembrement, eviscération, et tout le toutim. Résultat : deux fois plus de taf pour les nettoyeurs de la RATP, un arrêt du-dit métro pendant 3h. Ah, pas de quoi être fier !
Alors que Bruce Wassertein, lui, peut-être heureux et contempler le vaste monde du haut de son nuage **** du paradis (il en a un pour lui tout seul grâce au don maousse qu'il a fait pour la réfection du portail d'entrée du purgatoire ... comme quoi, ça sert de monter au paradis avec un peu de cash sur soi ... surtout que pas moyen de trouver un distri là-haut !).
Evidemment, vous ne connaissez pas ce cher Bruce. Sorti de Willis, ya plus personne ! Bruce Wassertein dirigeait la banque franco-américaine Lazard. A 61 ans, en octobre dernier, il casse sa pipe d'un arrêt cardiaque. Trop de travail, de responsabilités, de repas d'affaires et de gros cigares. Arythmie, admission à l'hôpital, mort en 48h.
Vous allez me dire : où est l'utilité ? Et bien, ce brave Bruce avait accumulé 86.5 millions de $ d'intéressement qui était bêtement bloqué. Mais, par la grâce de se mort, la banque avait 30 jours à compter du dernier battement de son dernier ventricule pour virer la somme à sa famille. A se demander si sa femme n'aurait pas versé un peu de digitaline dans son café du matin. Si j'étais le FBI ... (je passerai sur TF1).
J'imagine la scène chez les Wassertein :
- Les enfants et petit-enfants, si je vous ai réunis ce matin, c'est pour vous apprendre une mauvaise nouvelle ...
- Quoi, la Bentley est encore en panne ??
- Non, pire ...
- La fontaine à Dom-Perignon est encore entartrée ?
- Un peu de sérieux enfin !!! Papy est mort à l'hôpital ce matin ...
- (silence consterné)
- Ceci dit, ce cher papy avait pensé à nous et nous a laissé 86 millions de dol !
- YYYYYYEESSSS
- YYYIIIPPIIII
- YYYAAAAHHHHA
- Paix à son âme
- Recueillons-nous
- Prions pour que cette somme fructifie en paix


Mais Bruce a fait encore plus d'heureux. En effet, la banque s'est dit que la mort du patron ayant plombé son résultat du quarter, autant y aller à fond. Elle a donc débloqué et payé en cash l'intéressement de toute la banque. Pour le coquet total de 615.5 M$.

- Messieurs, je vous ai réunis pour vous annoncer une bien triste nouvelle
- Quoi, on va taxer nos bonus ???
- Non, Bruce nous a quittés ce matin
- Ah bon, il s'est tiré à la concurrence ?
- Non, il est mort
- ...
- Mais grâce à lui, on va se faire des testicules en or massif
- OOuuuuuuuaaaiiissss
- BRUCE FOR EVER !!!!


Et voilà, encore des heureux. Par la seule grâce de sa mort, Bruce répand la joie. Même pas besoin de résusciter (surtout pas malheureux !). La seule victime est éventuellement la banque qui, du coup, affiche une perte de 142 M$ sur Q4. Mais gageons qu'elle trouvera très vite de quoi se refaire.

RIP Bruce ... Rend l'Intéressement Palpable

4 commentaires:

  1. Aux innnocents les mains pleines ....

    RépondreSupprimer
  2. AUX INNOCENTS LES MAINS PLEINES: Les simples d'esprits sont favorisés dans leurs entreprises. Cette locution proverbiale est le titre d'un vaudeville de Lambert Thiboust un jeune auteur de 22 ans dont les calembours étaient, selon certains, dignes de ceux de Feydeau. Sa "comédie-proverbe" en un acte fut jouée en 1849. Par la suite, cet auteur n'écrivit pas moins de 106 vaudevilles.

    RépondreSupprimer
  3. @laurent : ah je sentais un truc plus biblique ... genre discours du Mont des Beatitudes ... Tagbah ... toussa quoi !
    Heureux les RMIstes, ils iront au royaume de la sécu ...

    RépondreSupprimer