BO du Blog

mercredi 28 novembre 2012

35 heures de réflexion sur les 35 heures ou comment éradiquer le chomage en passant aux 0h

J'apprends, suite à cet échange de mails et d'autres plus récents (restés confidentiels), qu'un rédac'chef d'un magazine économique favorable aux 35 heures (je peux paraître monomaniaque avec cette histoire mais c'est mon côté positif : essayer de faire sortir du bon, par la réflexion, d'une histoire, disons, pas très agréable) voire aux 32 heures, dans l'optique de "partager le travail", ne respecte pas lui-même les 35 heures, visiblement de très loin. Pas surprenant. C'est l'argument classique. "Est-ce que je suis contre le cumul des mandats ?". "Bien sur, mais dans mon cas très particulier, en fait ...". "La retraite à 60 ans ? Evidemment ! J'ai 67 ans ? oui mais moins c'est différent j'aime mon métier". "Les 35h ? Indispensable pour résorber le chômage ? ah je vous laisse je suis à fond ... pffffoou je vais encore faire 60h cette semaine". Ceux qui veulent en général donner des leçons au bon peuple sur ce genre de choses s'absolvent derechef de leur faire eux-mêmes. Car enfin, eux, hein, c'est pas pareil. Comme dirait McCain (les frites), "ce sont ceux qui en parlent le plus qui en mangent le moins".

Alors juste quelques questions, avis, réflexions :
  • La baisse du temps de travail crée-t-elle de l'emploi ? Certes, la baisse de 10% environ du temps de travail (lois Aubry) a permis d'augmenter le nombre d'actifs occupés d'environ 1% (un peu plus, un peu moins selon les chiffres, hors effets de la conjoncture). Or, pour éradiquer le chômage, il faudrait augmenter le nombre d'actifs occupés de 10 ou 15%. Si on applique "mécaniquement" la "formule" Aubry, cela voudrait dire que :
    • Le passage aux 32h permettrait (insistons sur le conditionnel) une hausse du nombre d'actifs occupés de 1% et donc une baisse du chômage officiel de 10% (ou un point de pourcentage) : pas si mal
    • Si on veut éradiquer le chômage, il faudrait passer aux ... 0,01 heure par semaine (pour ne pas dire zéro) ce qui démontre ex absurdo les limites de la chose
  • Pour le point précédent, certains diraient "le travail n'est pas un gâteau à taille fixe qui se partage". Et pourtant, les réflexions de Keynes à ce sujet (un horizon de 15h de travail pour tous à l'horizon 2000) ne sont pas dénuées de sens. Et il faut bien tenter d'agir sur le chômage.
  • Peut-on exclure des secteurs de la législation (restante) sur les 35h du fait de leur spécificité (presse par exemple). Si oui, tous les secteurs étant spécifiques, ne vaudrait-il pas mieux supprimer purement et simplement toute référence au temps de travail ?
  • Peut-on militer pour une "cause" tout en ne s'appliquant pas cette cause et sans informer ceux auprès de qui on milite de ce non-respect ?
  • La presse, de par sa vocation, se doit-elle d'être plus exemplaire à cet égard (comme le pourrait être la classe politique, à un degré plus élevé encore) ?
The handshake 
Seals the contract 
From the contract 
There's no turning back 
The turning point 
Of a career 
In Korea, being insincere 
The holiday 
Was fun packed 
The contract 
Still intact 

The grabbing hands 
Grab all they can 
All for themselves 
After all 

The grabbing hands 
Grab all they can 
All for themselves 
After all 

It's a competitive world 
Everything counts in large amounts 

Depeche Mode "Everything counts"

I could die but I could lieI can't deal with what's in your mindAnyway, I'm tired and I feel lazyYou know we're both lost in a mazeYou're miserable, I'm so dazedDon't you think you should feelSuddenly lazy, lazy, lazy
While you go awayWhile you go awayWhile you go awayWhile you go away
Lazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazyLazy, la, la, la, lazy
Noir Désir "Lazy"
La Doudou va larguer bientôt
Son tout petit boulot
De vendeuse de maillots
Dans un pays plus chaud plus beau
Elle va aller brûler sa peau
Dans son île sous les cocotiers
Où elle est la plus belle
Le soleil, l'amour, le reggae
Vont bientôt s'occuper d'elle
De son corps bronzé tout entier
Sans la marque du maillot
La Doudou n'en porte jamais
Elle dit "ce truc idiot
C'est bon pour les cageots"

Renaud, "Doudou s'en fout"

2 commentaires:

  1. En réalité, la question est encore plus simple. Que sont les 35 heures ? rien d'autre que le seuil de déclenchement des heures supplémentaires.
    Les limites réelles qui existent sont :
    10 heures par jour maximum;
    44 heures par semaine maximum;
    1607 heures + le contingent conventionnel ou légal d'heures supplémentaires par an maximum.

    Tout le reste n'est que de la littérature :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore plus simple : on peut faire sauter la référence fixe aux 35h pour les heures sups (abolies ou négociées branche par branche).
      Sauf travail nuit/WE qui est très spécifique et obéit à d'autres contraintes.

      Supprimer