BO du Blog

jeudi 29 novembre 2012

English-speaking blog about France/US cross-view

J'envisage de créer un blog en anglais pour "aider" les américains à mieux comprendre les français. Et, qui sait, inversement ?
I'm considering setting up an english-written blog. The aim is to help americans (well, northern american) folks to better understand french people. And, who knows, maybe the opposite ?



Voici ce que ma "lettre de mission" serait : qu'en pensez-vous ?
Here's what would be my "misson statement". What d'you think of it ?


My name is Nicolas and I’m a regular French guy. I’m 40, with all the crisis stuff that comes with it, family man with an adorable 5 year-and-a-half daughter. I’m bipolar (type II), tough, but trying to make the most of it. I was born in France and always lived in France. I’ve been several times in US, both for leisure and business. I was 8 the first time and it was a lifetime experience for a young boy to see firetrucks in NYC or the Apollo spacecraft in the Washington museum. I think one may say I’ve been fed with US culture: I’m a huge US series fan, love a lot of US music, love the culture. But I must admit that some aspects of US culture are also repulsive to me. Because I was born French and that won’t change. I guess that not every American is fond of every single aspect of his own culture. I do love a lot of French culture & history aspects but deeply hate other ones. All in all, I love my country and, well, I’m still living there (in Lyon, if you can pinpoint it on a map). Also, I’m not a real regular guy about US culture. Just to give you a hint, I’ve read the US constitution (including bill of rights and amendments). I can name from the top of my head something like 48 out of the 50 US States. Or most of the US presidents since, say, Woodrow Wilson. That should place me, on this very aspect, in a 1% slice of the French population (probably less). Note that I physically know only a very small part of US: north California mainly, the western National Parks, Austin, TX (for a single day!), drove all the way down from Maine to Big Apple, visiting Boston and Cape Cod, spent some hours in Atlanta and Cincy airports. I planned to visit NYC more in depth but Sandy decided otherwise.

About me now: I have graduated from a computer engineer school. I’ve been a techy for several years and actually enjoyed it! Then I moved to presales, sales, management, entrepreneurship, took a turn to financial positions (CFO) and now working as an “independent” counsel for SMB in strategy & finance. That’s going well and I can say that, considering revenues (not patrimony), I’m within the “famous 1%” (in France). But I’ve got another part in my life. This Mr Hyde is writing. I’ve been a blogger for one of the three major national generalist newspapers in France for 3 years. 170 posts, 1.6 million pages viewed, 6.200 comments, that’s a reasonable success for a French-speaking audience. I’ve also written articles in an economy-specialized French magazine. I stopped those two activities about 2 months ago for various reasons and reactivated my own personal blog. Audience is encouraging (60% of what I generated from the major national newspaper). My topics are economics (mostly), politics (obvious link), science, society or just my life.

Now, my thoughts are: why don’t I make this available in English? The first obvious reason is that I’ve only had school English and my papers would be crippled with grammar or vocabulary mistakes. Moreover, I’d lose something highly valuable to me: writing style. Not that I’m the French equivalent of Philip Roth but still. But on second thought, what the hell? Let’s try. No to translate every of my (numerous and frequent) posts. Some of them are not that interesting and very French-centric anyway. But some others may be of interest for American or English audience trying to understand better France. My strong French roots, my acceptable US knowledge and vivid US-culture passion may put me in a good position to do this! Of course, this project wouldn’t be a word-for-word translation. I need to add some context if I want my overseas (Atlantic or Channel) readers to get a glimpse of who we are. Shall we proceed?

15 commentaires:

  1. Et bien tout ce qui peut amener à une plus grande compréhension est bon à prendre. L'initiative est donc bienvenue, même si j'ai peur qu'elle ne vous prenne plus de temps qu'elle ne vous apporte de lecteur.
    En espérant me tromper, je vous souhaite bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah on va voir .. si j'ai 3 lecteurs, je serai déçu mais c'est pas grave. J'écris égoïstement pas mal pour moi !! (online diary en somme)

      Supprimer
  2. bien sûr, mais c'est un défi* (* en fr. dans le texte) important et un sacré boulot ! Deux questions . 1 :as-tu un "proof reader " 100% anglophone pour être au top du top (ex: expressions idiomatiques, ...) 2 : comment communiquer et surtout trouver un public US et Gibi ? ( pas de Liberation.com ni .co.uk ?) what's the plan B ? ;-)
    Jérôme V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1. Ma femme, mais elle est très peu intervenue sur cette petite publi et le peu que j'ai en stock pour la suite
      2. Je déploie mes antennes ... je lance des perches ... on verra !!

      Supprimer
  3. bien sûr, mais c'est un défi* (* en fr. dans le texte) important et un sacré boulot ! Deux questions . 1 :as-tu un "proof reader " 100% anglophone pour être au top du top (ex: expressions idiomatiques, ...) 2 : comment communiquer et surtout trouver un public US et Gibi ? ( pas de Liberation.com ni .co.uk ?) what's the plan B ? ;-)
    Jérôme V.

    RépondreSupprimer
  4. Beau projet au moment où les USA sont plus centrés sur l'Asie que sur l'Europe (hors l'Allemagne).
    Une idée: vous faire connaitre des universités qui ont des accords avec des écoles d'ingénieurs françaises pour promouvoir les doubles diplômes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Si vous avez des contacts, je suis preneur !
      Ou juste des noms de fac US ...

      Supprimer
  5. Hi Nico !

    Très ambitieux de ta part l'aspect multi-culturel des Etats-Unis !
    En lien avec l'ambassade de France, tu as souvent des associations d'expats qui pourraient contribuer à alimenter ton blog et accessoirement étendre ton nombre de lecteurs outre-atlantique !

    Cheers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'y songe
      amicales franco-US
      chambre de commerce FR aux USA
      ceci dit, c'est ambitieux mais encore plus que ça
      j'aimerai parler, sinon à l'"average Joe", à des américains (canadiens, autres) qui ne sont pas du cercle des "french friendly ou internationally aware"
      Ambitieux, je sais ;)

      Supprimer
    2. C'est tout le problème, pour échanger avec l'Américain moyen il faut être introduit localement.
      Pour avoir fait un séjour étudiant de 4 mois au Texas (!), les personnes que j'avais rencontrées avaient déjà une certaine ouverture pour les cultures étrangères. Pour la plupart, la France n'est qu'un minuscule territoire de Gaulois irréductibles !

      All the best ;o)

      Supprimer
    3. et c'est normal !
      nous ne représentons que 1% de la population mondiale
      mais les américains entretiennent un rapport amour/haine avec les US
      récemment,le NYT a fait un article qui a fait grand bruit sur les french mum qui seraient les meilleures de la Terre ! J'adore la mienne... certes..

      Supprimer
    4. J'ai le sentiment que ces rapports "je t'aime moi non plus" sont plus entretenus par la presse que par les otochtones eux-mêmes. Don't you think so ?

      Supprimer
    5. Ca dépend : bien sur que les médias amplifient. Générent-ils ? je ne sais pas.
      Après, ce que j'en ai vécu :
      - California : francophiles mais ne comprennent pas très bien les français
      - East-coast : mixed feelings et ne comprennent pas trèsbien
      - Texas : mostly hate and non-understanding

      Mais les médias font plus caisse de résonance qu'autre chose. A mon avis, mais je peux me gourer. Un ami doit me rejoindre dans l'aventure de ce blog en gestation. Installé dans la Slicon Valley depuis 15 ans, c'est le genre d'éclairage qu'il pourra apporter et pas moi (avec un biais, il habite dans la Bay Area pas à Austin, TX)

      Supprimer
  6. Pas de contacts hélas, mais des noms de 3 "petites" universités américaines qui ont une orientation internationale, dont la France.
    Lehigh Pensylvanie
    http://www.lehigh.edu/international/
    Illinois Institute of Technology Chicago
    http://iitparis.free.fr/
    Pittsburg University
    http://www.pitt.edu/
    Bonne chance

    RépondreSupprimer
  7. Le average joe ne lit pas, quelque soit le sujet, et surtout pas des longs textes multiparagraphes, donc ya a peu pres zero chance d'y arriver, et même pour trouver un lectorat éclairé ca sera pas facile vu l'ampleur de l'offre (enfin je suis peut être biaisé en tant que bloggeur amateur anglophone mais avec très peu de lecteurs). Il y aurait peut etre un peu plus de chances avec les britanniques mais ils n'ont pas l'air de t'interesser.

    Par contre en trouvant quelqu'un pour relire se serait un bel exercice pour s'améliorer en anglais.

    RépondreSupprimer