BO du Blog

lundi 26 novembre 2012

Les pires employeurs de ma vie ...

Un internaute, sur Facebook, a fait la remarque suivante, parlant de moi : Instructif. En fait, dans toutes sa vie professionelle, les 2 employeurs les moins respectueux qu'il a eu sont Alternatives Economique et Libération  C'est assez vrai. Mais je mettrai quand même un gros bémol :






Pour Libération (http://toumenerve-quint.blogspot.fr/2012/11/quand-un-grand-quotidien-francais.html), je n'ai pas su donner les "signaux d'alerte" ou beaucoup moins. Par ailleurs, ils m'ont beaucoup beaucoup moins mal-traité (je tiens au tiret) qu'Alternatives Economiques. Cela était dans le tacite et la non-reconnaissance, pas dans la violence symbolique.

Pour Alternatives Economiques, il en va tout autrement : http://toumenerve-quint.blogspot.fr/2012/11/de-less-et-des-scop-de-lhopital-et-de.html

On peut cependant relever des similitudes:

  1. Dans les deux cas, il s'agit du monde de la presse
  2. Dans les deux cas, j'étais pigiste (payé pour l'un, bénévole pour l'autre)
  3. Dans les deux cas, il a fallu faire tout ce "bazar" pour que je reçoive, d'une personne dans chacune de ces organisations, à des postes très différents, une email emprunt d'une très grande humanité qui m'a ému, quelque peu rasséréné et donné un peu de sens à tout cela. Merci, du fond du coeur, à ces deux personnes que je ne peux malheureusement pas citer mais qui, je l'espère, lisent ces lignes et se reconnaissant certainement
Look up, what do you see?
All of you and all of me
Fluorescent and starry
Some of them, they surprise

The bus ride, I went to write this, 4:00 a.m.
This letter
Fields of poppies, little pearls
All the boys and all the girls sweet-toothed
Each and every one a little scary
I said your name

REM "E-bow the Letter"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire