BO du Blog

dimanche 4 novembre 2012

Oh Xavier Niel que de tourments endurés pour avoir douté de toi (Orange Fail)

J'avais à la maison une connexion Internet toute basique. Pas de quadruple play pour moi, juste du "single". Une simple connexion Internet 1 mbps via un vieux routeur, non non pas une Box, un truc noir démodé. C'était chez SFR, pas trop cher, le service était bon. Bien sur, je me disais parfois que j'étais un peu has been de ne pas profiter à plein de la modernité, de payer l'abonnement à Canalsat plutôt que via une box ou pourquoi je me ruinais avec une ligne fixe France Telecom/Orange dont je ne me sers que pour être emmerdé par des démarcheurs.

Mais l'effet papillon a pris son vol. Mon laptop a claqué. J'en achète un nouveau en ligne chez Dell, livré en 72h, installé en 2h. Mais impossible de le connecter à Internet via le routeur SFR. En fait, mon nouveau laptop fait péter la ligne. Je sais que le routeur a des bugs, je les connais bien, je les chéris presque. Mais là, rien à faire. Je fais une séance de 3h de ping, traceroute et autres "netstat -an" ou encore "arp -a". Des restes de mon passé informatique. Toujours rien. Premier réflexe : appeler la hotline SFR mais je repose vite le combiné. Trop complexe. Quand le technicien va s'apercevoir que j'ai un modèle de routeur qui a connu Vincent Auriol, il va raccrocher.

Autre problème : j'ai un boulot d'enfer, je travaille de la maison et je ne peux pas le faire sans la connexion Internet. Alors je me dis : OK c'est l'occase, je vais faire le saut dans la modernité, Box, Quadruple Play et tutti quanti. Je pense alors à Free et à ses supers offres. Mais non, j'ai trop en tête d'histoires de dégroupages foireux qui tournent au cauchemar. Ma ligne fixe est Orange, mon mobile est Orange, la paire cuivre est Orange. Tout ça va se faire sans soucis. Et tant pis si je paye un peu plus cher pour Orange.

Je vais sur le site (enfin l'affreux portail qui en tient lieu et où on aurait aperçu des gens morts de faim et de soif n'ayant pu s'échapper du labyrinthe). Je commande une ligne ADSL 8 mbps, sans la TV (pas de risque) et le LiveBox qui va avec. Je m'échappe ensuite 48h hors de Lyon et revient pour un week-end de travail. Là, problème, ma connexion SFR ne marche plus. Un appel à la hotline SFR confirme mes soupçons : Orange a barré l'accès à SFR. Normal. Nous sommes le samedi 2 novembre 10h du matin. J'appelle la hotline Orange et demande la date prévue de mise en service de ma ligne : 16 novembre. Deux semaines sans Internet : je commence amèrement à regretter d'avoir choisi Orange. J'envisage alors d'aller faire quelques emplettes de munitions dans l'Est lyonnais et de soumettre une agence Orange à une rafale d'arme lourde.

Mais comme je suis un garçon civilisé, une autre idée me vient. Je fonce à la boutique Orange du centre commercial Carrefour à Ecully. Je suis bien décidé à acquérir une connexion mobile haut-débit. A n'importe quel prix. A vrai dire, j'ai d'abord eu l'idée de transformer mon mobile en modem, ce que j'avais fait avec mon précédent (mais il est mort, lui aussi). ll y a bien une fonction pour transformer mon HTC Android en modem/routeurWifi mais Orange a banni l'accès. Evidemment, j'ai aussi envisagé de contourner le problème en trouvant un programme pirate. Sans succès. Il eut fallu "rooter" le téléphone (le pirater), le tout en lisant les forums de hack sur l'écran de mobile et en prenant le risque de bousiller le téléphone.

Boutique Orange à Ecully donc. Je demande au vendeur une solution pour surfer en illimité via 3G. Il me sort un boîtier Domino, 5Go de données autorisées par mois après quoi le débit ralentit à 128 kbps. Et on peut connecter tous les appareils de la maison (enfin 5) via Wifi.Banco ! 99€ quand même. Et 63€ de plus pour un mois de connexion. Bonne pâte, je raque. Je demande 3 fois au vendeur tout juste postpubère si l'activation était immédiate. OUI Monsieur, bien sur Monsieur.

Je rentre chez moi, je branche le bastringue, miracle ça marche. Je me mets au travail. Mais à 16h aujourd'hui (dimanche 4), une bannière Orange apparaît. Elle m'invite à donner mon numéro de carte bleue pour étendre mon forfait qui était censé être illimité. "Dépassez l'infini" pourrait être le slogan d'Orange. J'appelle la hotline d'Orange et tombe sur un Hicham très sympa. Il me dit que mon forfait "Domino" n'est pas activé. D'ailleurs, il croît savoir qu'aucune activation ne se fait les samedis ou dimanches. Diantre, le post-ado de la boutique Orange se serait-il foutu de ma poire ? J'en ai bien peur. En fait,si ça a marché 24h, c'est qu'Orange "offre" 24h et 100 Mo. Une fois ces 24h passés, mon "Domino", comme le carrosse de Cendrillon, s'est transformé en citrouille.

Là, j'utilise ma dernière cartouche. Avec l'offre, j'avais 24h gratuits à utiliser quand je voulais. Hup, j'ai mis l SIM prépayée et ça remarche. Lundi 5 novembre, je reçois un SMS m'indiquant que mes services Internet sont activés. Quelques heures plus tard, c'est la Livebox qui arrive. Je branche tout marche. On m'annonce un délai de 15j de mise en service qui s'est réduit à ... 5j. Je comprends la volonté de ne pas être déceptif mais là ... Je devrais être content ? Oui, sûrement, si je n'avais pas claqué 150€ dans une offre mobile "Domino" dont je n'ai même pas été informé si elle avait été mise en service ...

3 jours plus tard, mon "Domino" marche (sans que cela m'ait été notifié mais je suis un grand garçon) mais ma Livebox plus. Quelques euros plus loin à la hotline Orange, ils avaient fait une mise à jour (sans me prévenir, mais à ce stade, ça n'est plus très étonnant) qui m'avait mis en rade. Hup ça remarche ... pendant 30'. Là, je rappelle et ma ligne semble instable. Une explosion nucléaire souterraine ? l'élection d'Obama ? un phénomène électromagnétique expliqué ? Patience, je le saurai bientôt, ma ligne est sous surveillance.

Combien de temps tout ceci va encore durer
Ca fait déjà des années que tout aurait dû péter
Dommage que l'unité n'ait été de notre côté
Mais vous savez que ça va finir mal, tout ça
La guerre des mondes vous l'avez voulue, la voilà
Mais qu'est-ce, mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu ?
Mais qu'est-ce qu'on attend pour ne plus
suivre les règles du jeu ?

Supreme NTM "Qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu ?"

1 commentaire: