BO du Blog

vendredi 7 décembre 2012

2012 : les footers à la conquête de la Galaxie (tapez "*" pour maigrir)

Ce matin, je reçois coup-sur-coup deux emails de mes belles-soeurs :

Ce message a été envoyé depuis un terminal BlackBerry de Bouygues Telecom

Envoyé depuis un mobile Samsung

Je vous ai épargné les couleurs. Ah ces bon vieux footers qui permettent à chacun de vos email de se transformer en pub directe (D a le nouveau X qui tourne sous Y) voire négative ("eh mais D., t'es encore sur le mobile X-- avec un vieil OS tout pourrave ? en plus t'es pas chez Free, t'as rien compris, arf arf").

Bon et puis je vous rappelle que vous avez la géolocalisation prête à être employée. Cette fois, votre email de 3 caractères (LOL) à votre copine se transforme en "LOL envoyé depuis un Samsung sous Android ICS 4.1 rue Charles VII à Paris". Déjà, notez au passage la légère prise de poids octéienne de votre message. Ensuite, la copine va se dire : Attends mais il a pas un iPhone5 ? Et ...mais .... rue CharlesVII c'est chez sa grosse pouf' d'ex ?!? et voilà un couple foutu en l'air.

Et cela pourrait aller plus loin. Pourquoi nos appels téléphoniques ne commenceraient-ils pas par "cette appel est passé depuis un HTC Desire sous Android ICS 4.1 depuis la zone de Courchevel". Quoi je suis au ski ? Quoi je ne travaille pas ? Ben non. Et dire qu'on a abandonné le visiophone pour ça. Mais on échappe encore au pire :

-  Les emails qui citent les marques de godasse et de fringues que vous portez
-  Les emails ou appels qui mentionnent votre poids (votre poids va être transmis à votre interlocuteur ; tapez "#" pour accepter ou tapez "*" pour être connecté à un service de régime qui vous coûtera 1,15€ la minute)
-  Les téléphones ethylotests
- Les bagnoles qui publient votre vitesse et position sur un site web et se connectent direct au site de la gendarmerie en cas de dépassement
- Les toilettes qui analysent votre urine et qui transmettent le résultat à la Sécu qui vous rappelle : "Dites donc, Monsieur Chapoutier, on fume pas que des Gauloises par ici (*). Et on ne boit pas que de la menthe à l'eau.Vous croyez qu'on va vous rembourser encore longtemps ?"

Bref, mes frères, battons-nous, Big Brother nous guette. En attendant, je vais montrer à mes belles-soeurs comment enlever ces foutus-footers (si c'est possible)

(*) 10 points pour celui qui retrouve l'origine de la citation

Someday they wont let you, now you must agree
The times they are a-telling, and the changing isn't free
Youve read it in the tea leaves, and the tracks are on tv
Beware the savage jaw
Of 1984


David Bowie, "1984"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire